Galerie

LA GRECE , PAYS PROFITEUR OU….SAUVEUR ? — ΕΛΛΆΔΑ , ΚΕΡΔΟΣΚΟΠΙΚΉ ΧΏΡΑ Ή ……ΣΩΤΉΡΑΣ ;


Depuis bientôt trois ans nous entendons tout et n’importe quoi sur la « dette » grecque et le sport national de Grecs , la fraude fiscale , et nos « sauveurs » bienveillants mais néanmoins sévères comme il se doit de la part de « partenaires » qui ne veulent que notre bien . Seulement voilà , les mensonges ont des courtes pattes quand la vérité est éternelle , comme un arbre elle prend le temps de développer ses racines avant de sortir à la lumière . Depuis des années les blogs indépendants et certains intellectuels en Grèce ont dénoncé l’arnaque que representait « l’aide » accordé par le FMI et les pays comme l’Allemagne . Sous couvert de « solidarité » ils ont imposé des conditions inhumaines au peuple Grec uniquement pour sauver leur fesses et leur banques .

L’Allemagne n’a jamais été plus prospère que pendant cette crise , et la raison en est très simple . La télévision allemande a fait une enquête sur le bien fondé des allégations de Merkel et de ses collegues du FMI et de la BCE . Le résultât de l’enquête est édifiant . Je vous laisse le découvrir avec la vidéo qui suit , il faut que les européens comprennent que les Grecs ne sont pas contre une Europe unie mais contre ceux qui détournent les valeurs de cette Europe à leur seul profit . Leur vote du 6 Mai dernier fut un vote sanction-punition (du moins c’est ce qu’il semblait) contre leurs politiciens qui ont fait allégeance (plutôt cédé au chantage vu leur implication dans des scandales financiers) au capital et trahi leur peuple pour leur seul Dieu-ami-drogue-patrie-morale : l’argent !

La réalité est que les banques européennes ont été sauvées par les milliards que les Grecs ont payé (et payent encore) pour une crise virtuelle qui n’est pas la leur . Les parasites qui ont le culot de donner des « conseils » aux Grecs à propos de leur conduite et leur intention de voter contre les partis qui sont sous leur domination sont aux abois . Ils en arrivent à mélanger la menace , la flatterie et le mépris pour arriver à leur fins . Il serait dangereux pour eux de ne pas pouvoir presser la Grèce comme un citron , cela leur enlèverait la possibilité de justifier leurs combines et rendre des comptes sur la façon dont ils ont trouvé les fonds qu’ils prêtent . Il semblerait que certains ont une facilite déroutante de faire tourner les machines à imprimer ! Quelle est la valeur d’un billet qu’on imprime à volonté sans la garantie de réserve d’or ou autre richesse ? Je peux faire la même chose avec des billets de ma conception et en faire la monnaie la plus chère du monde vu sa rareté . En clair on nous donne du papier cul et comme il est impossible de payer les intérêts usuraires , nos « partenaires » nous demandent des biens bien réels en échange . Il n’est pas étonnant que les vendus qui siègent au Parlement grec ont été forcés d’accepter les arbitrages judiciaires suivant le code pénal anglais .

Le 17 Juin prochain tous ces laquais du capital vont avoir leur réponse , et qu’ils sachent bien que leurs menaces sont devenues douces à nos oreilles . Sortir de l’Euro et même de l’Europe ne fait plus peur . Ce serait même une délivrance ! Nous savons maintenant que les menaces sont le reflet de leurs peurs , nous agirons en conséquence pour montrer la voie à d’autres . Une voie de liberté et non de soumission à quelques fonctionnaires grassement payés qui nous mènent droit vers l’esclavage économique et la déchéance .  Nous sommes conscients que les difficultés seront grandes mais pas insurmontables et certainement pas étalées sur des decennies . Nous savons egalement que ces fonctionnaires sans âme suivent un plan préétabli par les « grands » de ce monde , il s’agit du plan « Phedra »(cela fera l’objet de l’article suivant) concocté par des « grands humanitaires » comme Joseph Lunds l’ancien Secrétaire Général de l’ONU . Le même qui a signe la mise à mort de Chypre en 1974 avec le non moins « humanitaire » Kissinger le boucher du Vietnam .

==================================================================================

Για σχεδόν τρία χρόνια ακούμε πολλά για το « χρέος » και το ελληνικό εθνικό άθλημα στην Ελλάδα, την φοροδιαφυγή , και για τους «σωτήρες» μας , καλοπροαίρετοι αν και αυστηροί όσο θα έπρεπε από «εταίρους» που θέλουν το καλό μας . Αλλά να όμως, τα ψέματα έχουν κοντά ποδάρια ενώ η αλήθεια είναι αιώνια , σαν ένα δέντρο που χρειάζεται χρόνο για να αναπτύξει τις ρίζες του πριν βγει στο φως . Για χρόνια τα ανεξάρτητα blogs και ορισμένοι διανοούμενοι στην Ελλάδα έχουν αναφέρει την απάτη της υποθετικής « βοήθειας » που μας παρέχεται από το ΔΝΤ και χώρες όπως η Γερμανία . Υπό το πρόσχημα « αλληλεγγύης » επιβάλλουν απάνθρωπες συνθήκες στον ελληνικό λαό μόνο για να σώσουν τον κώλο τους και τις τράπεζες τους .

Η Γερμανία δεν ήταν ποτέ πιο ευημερούσα από την διάρκεια της κρίσης , και ο λόγος είναι πολύ απλός . Η γερμανική τηλεόραση έχει κάνει μια έρευνα σχετικά με το βάσιμο των ισχυρισμών της Μέρκελ και των συνεργατών της από το ΔΝΤ και την ΕΚΤ . Το αποτέλεσμα της έρευνας είναι διαφωτιστικό . Θα σας αφήσω να το ανακαλύψετε με το βίντεο που ακολουθεί , είναι απαραίτητο να κατανοήσουν οι Ευρωπαίοι ότι οι Έλληνες δεν είναι εναντίον μιας ενωμένης Ευρώπης , αλλά ενάντια σε εκείνους που επισκιάσουν τις αξίες της Ευρώπης για το δικό τους κέρδος . Ο ψήφος τους την περασμένη 6ης Μαΐου ήταν μια ψηφοφορία διαμαρτυρία-τιμωρία (τουλάχιστον αυτό φαίνεται) για τους πολιτικούς οι οποίοι έχουν υποσχεθεί υποταγή (μάλλον υπέκυψαν σε εκβιασμούς λόγω της εμπλοκής τους σε οικονομικά σκάνδαλα) στο κεφαλαίο και πρόδωσαν τον λαό τους για το δικό τους Θεό-φίλο-ναρκωτικό-πατρίδα-ηθική : το χρήμα !

Η πραγματικότητα είναι ότι οι ευρωπαϊκές τράπεζες διασώθηκαν από τα δισεκατομμύρια που οι Έλληνες έχουν πληρώσει (και εξακολουθούν να πληρώνουν) για μια εικονική κρίση που δεν είναι η δική τους . Τα παράσιτα έχουν το θράσος να δίνουν «συμβουλές» προς τους Έλληνες για τη συμπεριφορά τους και την πρόθεσή τους να ψηφίσουν κατά των κομμάτων που βρίσκονται υπό τον έλεγχό τους είναι σε επιφυλακή . Έφτασαν να σμίγουν απειλές, κολακείες και η περιφρόνηση για την επίτευξη των σκοπών τους . Θα ήταν επικίνδυνο γι ‘αυτούς να μην ήταν σε θέση να στύψουν την Ελλάδα σαν λεμόνι , θα έχαναν την ευκαιρία να αιτιολογήσουν τα κόλπα τους και να εξηγήσουν με ποιόν τρόπο βρήκαν τα χρήματα που δανείζουν . Φαίνεται ότι κάποιοι έχουν μια ακατανόητη ευκολία να τρέχουν μηχανές εκτύπωσης ! Ποια είναι η αξία ενός χαρτονομίσματος που τυπώνεται κατά βούληση , χωρίς το αποθεματικό εγγύησης χρυσού ή άλλου πλούτου ; Μπορώ να κάνω το ίδιο με ένα χαρτονόμισμα σχεδιασμού μου και να το κοστολογήσω σαν το πιο ακριβό νόμισμα του κόσμου λόγω της σπανιότητάς του . Είναι σαφές ότι μας δίνουν κωλόχαρτο και όπως δεν είναι αδύνατο να πληρώσουμε τους τοκογλυφικούς τόκους οι «εταίροι» μας ζητούν πραγματικά αγαθά σε αντάλλαγμα . Δεν είναι έκπληξη το γεγονός ότι οι πουλημένοι που συνεδριάζουν στη Βουλή των Ελλήνων αναγκάστηκαν να αποδεχθούν διαιτητικό δικαστήριο σύμφωνα με το αγγλικό ποινικό κώδικα .

Στις 17 Ιουνίου όλοι αυτοί οι λακέδες του κεφαλαίου θα έχουν την απάντησή τους , και να ξέρουν ότι οι απειλές τους έχουν γίνει γλύκα στ’αυτιά μας . Να βγούμε από το ευρώ και ακόμη και από την Ευρώπη δεν είναι πλέον φόβος . Θα ήταν μάλιστα ελευθέρωση ! Γνωρίζουμε πλέον ότι οι απειλές είναι μια αντανάκλαση των φόβων τους, θα ενεργήσουμε ανάλογα για να δείξουμε τον δρόμο και σε άλλους . Ο δρόμος προς την ελευθερία και όχι την υποταγή σε λίγους υψηλόμισθους υπάλληλους οι οποίοι μας οδηγούν σίγουρα σε οικονομική σκλαβιά και την εξαθλίωση . Αναγνωρίζουμε ότι οι δυσκολίες θα είναι μεγάλες, αλλά δεν είναι ανυπέρβλητες και σίγουρα δεν θα διαρκέσουν δεκαετίες . Γνωρίζουμε επίσης ότι αυτοί οι άψυχοι υπάλληλοι ακολουθούν ένα προκαθορισμένο σχέδιο των « μεγάλων » του κόσμου , είναι το σχέδιο « Φαίδρα » ( θα είναι το επόμενο άρθρο) που επινόησαν οι « μεγάλοι ανθρωπιστές» όπως οΙωσήφ Lunds πρώην Γενικός Γραμματέας του ΟΗΕ . Ο ίδιος που υπόγραψε την δολοφονία της Κύπρος το 1974, με τον όχι λιγότερο « ανθρωπιστή » Κίσινγκερ ο χασάπης του Βιετνάμ .

===================================================================================

Traduction de la vidéo

-Millions d’aide à la Grèce

-Quand ceci va-t-il enfin s’arrêter ? La réaction est compréhensible , l’Allemagne ne veut pas payer les dettes de pays tiers . Mais comme le montre le reportage de Stephan Stoachlik , Kim Otto et Andrea Orth notre pays a tiré avantage de la crise de l’euro . 

-Nous avons décidé comment et par où nous gagnons ! Par ce reportage nous nous désolidarisons de contes qui nous montrent le Allemands qui payent toujours pour les autres .

-Parlement Allemand . Le paquet de sauvetage de 360 milliards pour la Grèce vient juste d’être voté . Montant exagéré disent les journaux ! Le message passé est que les Allemands envoient sans cesse de l’argent en Grèce .

-La plus grande partie des cette somme sont des garanties qui vont être payées seulement si la Grèce fait faillite .

-Mais probablement que les choses sont différentes . L’argent que l’Allemagne a deja versé est une somme sensiblement plus petite . Ceci même le gouvernement l’avoue . Il s’agit de 15,2 milliards ! Les membres de la Commission Économique le savent-ils : combien d’argent a t-il déjà été transféré en Grèce ?

–Ici les commissaires répondent , l’ignorance totale de ce qu’ils sont sensés gérer !–

-123 milliards ?

-Combien d’argent a t-il deja été versé à la Grèce en réalité ?

-Honnêtement je dois vérifier encore avant de vous répondre .

-Mais des caisses ont été payés 15,2 milliards en réalité . De l’argent réel .

-……….(silence et embarras du commissaire)

-L’argent réellement transféré d’Allemagne à la Grèce est de seulement 15,2 milliards .

-C’est …..euh… bon . Il ne faut pas oublier que avec les vraies liquidités il y a plusieurs sociétés du privé sont impliquées , il ne faut pas l’oublier (celui qui peut trouver la relation entre le question et la réponse a gagné un séjour au Reichstag)

-La vérité est que l’Allemagne n’a pas encore payé beaucoup . Une autre vérité est que l’Allemagne est particulièrement bénéficiaire de la crise .

-Nous sommes à Nuremberg dans la société TenBrink laquelle produit aussi bien en Allemagne qu’en Grèce . Depuis que la crise a commencé la partie allemande de la société est beaucoup plus avantagée  pour la plus grande joie des ouvriers .

-Nous avons énormément de travail , nous faisons des heures supplémentaires , nous travaillons le Samedi et bien sur nous avons des augmentations . Il y a des années que nous n’avions pas eu autant de travail .

-Leur directeur connait très bien la raison de tout ceci . Au moment où l’usine grecque s’écroule de par les coupes budgétaires qu’impose le gouvernement grec , l’usine allemande fleurit . La crise pousse l’Euro vers le bas . Ainsi les produits allemands deviennent moins chers dans le marché mondial .

-Nous avons beaucoup de commandes , notre chiffre d’affaires a doublé . A partir du moment ou l’Euro est tombé nos exportations ont augmenté . Nos machines sont exportées à l’étranger et ceci est relié à la crise en Grèce .

-Ici à l’institut de Macroéconomie et de recherches en Développement , le professeur Gustav Horn nous explique comment un euro faible aide l’Allemagne à augmenter ses exportations . 

-Nous avons estimé que à cause de la crise grecque la valeur de l’euro a diminué . Résultat de cette dévaluation , les exportations allemandes ont augmente de 50 milliards . Ceci représente 2% du PNB…c’est à dire qu’il s’agit d’un important montant .

-Et naturellement ceci signifie plus de rentrées pour l’État par le taxes . Mais l’Allemagne ne gagne pas seulement par les exportations grâce à la crise .

-Ici dans la salle des échanges monétaires de la Banque de Brême ils connaissent des chiffres que peu connaissent en Allemagne . L’analyste en chef Folker Helmaier a estime les gains par les intérêts de ces deux dernières années .

-Nous avons une expansion stable et notre budget va très bien egalement . Ainsi l’argent coule vers l’Allemagne à cause de la faiblesse des autres pays . Notre gain par les intérêts avec des calculs raisonnables s’élèvent à 45 milliards d’euros . Avec une estimation plus optimiste nous pouvons arriver à 65 milliards . Et ceci découle du fait que les intérêts que nous les contribuables Allemands payons sont historiquement bas .

-Un gain de 55 milliards par les intérêts , la Commission Économique le sait-elle ?

–Ici aussi les réponses des commissaires sont…claires !–

-Combien croyez vous que l’Allemagne a gagné comme elle emprunte à faible taux de par la crise grecque ?

-Tout ceci sont des comptes . Tout ceci sont des numéros . Ici nous avons des milliards

-A combien estimez vous ce que l’Allemagne a gagné jusqu’à présent ?

-Vraiment ce n’est pas dans mes compétences , vous me prenez au dépourvu (elle fait quoi dans cette commission cette dame ? Elle sert le café ?)

-Non je ne sais pas . Je ne le connais pas . Pourquoi quelqu’un doit t-il s’intéresser aux mesures que nous avons pris pour relancer l’économie deux ou trois ans avant que commence la crise ? (ben tiens !) . Nous avons vendu des obligations , je ne peux pas répondre à votre question .

-Les estimation de l’économiste de cette banque me paraissent corrects , je ne le connais pas moi même mais il s’agit d’une source digne de confiance .

-Par contre en Grèce il y a récession seulement . La succursale grecque de la société allemande TenBrik laquelle produit pour le marche intérieur s’est écroulée . La différence entre la succursale allemande ne pouvait pas être plus grande .  L’usine de Skydra employait 40 ouvriers , aujourd’hui 15 . Un des rares qui sont restés est Kostas Ziotas , soudeur . Kostas travaille plus pour moins d’argent avec lequel personne ne peut vivre en Grèce . 

-La vie devient de plus en plus dure . De mon travail je gagne 500 euros pour 8 heures de travail par jour tellement les salaires ont diminué en Grèce .

-Aucun de leurs clients n’a d’argent pour acheter des machines et il a peur pour sa société

-Nous avons besoin d’un programme d’investissement pour nous remettre sur nos pieds à nouveau , avec les restrictions seulement nous n’arrivons à rien . Nous fabriquons des machines pour des conserves d’abricots par exemple , à partir du moment ou les gens n’ont plus d’argent pour acheter des fruits grecs à quoi nous servent les restrictions ?

-En plus des restrictions particulièrement dures imposées à la Grèce un programme d’assistance comme le plan Marshall est absolument nécessaire et l’argent existe .

-Un plan Marshall pour la Grèce est à mon avis nécessaire et nous avons la possibilité maintenant que l’Allemagne est gagnante par la crise .

-Mais un programme d’investissement n’est pas décidé , une erreur que l’Allemagne va payer très cher dans l’avenir.

-Un plan Marshall a fait l’Allemagne -quand elle se trouvait au point zéro- retomber sur ses pieds elle aussi . 

 

Publicités

Un commentaire sur “LA GRECE , PAYS PROFITEUR OU….SAUVEUR ? — ΕΛΛΆΔΑ , ΚΕΡΔΟΣΚΟΠΙΚΉ ΧΏΡΑ Ή ……ΣΩΤΉΡΑΣ ;

  1. Pingback: Caveat emptor » LA GRECE , PAYS PROFITEUR OU….SAUVEUR ? — ΕΛΛΆΔΑ , ΚΕΡΔΟΣΚΟΠΙΚΉ ΧΏΡΑ Ή ……ΣΩΤΉΡΑΣ ; | L’AUTREPOINT DE VUE – Η ΆΛΛΗ ΆΠΟΨΗ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s