LA DETTE GRECQUE EST-ELLE REELLE ? Ou comment fonctionnent les assassins economiques !


On parle beaucoup de la dette ces derniers temps , d’une façon qui dévalorise tout un peuple alors que les coupables sont ailleurs . L’image qu’on donne du Grec fainéant et noceur est un peu simpliste et cache la corruption de la classe politique qui elle est vraiment responsable de la faillite grecque . La corruption et le clientélisme des deux principaux partis politiques grecs a mené le pays au bord du gouffre économique en quelques décennies (les partis plus modestes ont leur part de responsabilité egalement) . Le probleme serait simple si il n’y avait que les partis politiques dans le coup , ce n’est pas aussi simple .

Avec la complicité de quelques apatrides (comment les appeler quand ils travaillent pour des intérêts étrangers et non pour leur peuple ?) et membres d’organisations plus ou moins occultes et fideles aux principes du Nouvel Ordre Mondial ont manœuvré depuis la chute des Colonels (plus exactement depuis 1981 , année de la prise du pouvoir par le PASOK) pour endetter progressivement le pays . Non que je veuille justifier ici une dictature mais il faut savoir que après sa chute , la junte avait laissé une economie plus que saine aussi curieux que ça paraisse . En 1974 lors de la prise de pouvoir par Constantin Karamanlis les finances de l’état était en boni . Jusqu’à la prise du pouvoir par le PASOK en 1981 la dette de la Grèce a connu une croissance minime mais réelle comparée à la gestion de la junte . Après elle a connu une croissance importante et  constante pour arriver aux extrêmes que nous connaissons aujourd’hui . Le gouvernement Simitis a même été jusqu’à falsifier les comptes avec l’aide de la Goldman&Sachs qui était censée être là en tant que conseiller , le parfait cheval de Troie . Simitis a contracté un prêt secret pour masquer les vols et commissions occultes lors d’achats d’armements entre autres . Il est pour le moins étrange de constater que les prix pratiqués pour la Grèce étaient toujours au moins 30% plus chers que pour d’autres pays , notamment pour la Turquie . Ces deux pays ont pratiquement les mêmes fournisseurs mais les prix pratiqués sont très différents . Une autre bizarrerie est que l’état grec payait pratiquement comptant des projets qui n’étaient encore qu’à l’étude . Certains n’ont même jamais été livrés bien que payés ! Quelle générosité de la par de la Grèce ! En fait de générosité , il s’agissait de recevoir son petit pot-de-vin aussi rapidement que possible pour l’envoyer sur un compte en Suisse ou dans un autre paradis fiscal .

Dernièrement les comptes ont de nouveau été trafiqués , à la hausse cette fois ci , pour faire paraitre la dette de la Grèce bien supérieure à la réalité . La raison ? Pour permettre la venue de FMI bien sur , Straus-Khan a admis qu’il était en négociations secrètes avec l’actuel président Papandreou bien avant son élection (le rôle de Papandreou sera analysé dans un prochain article) !

Le raison de tout ça ? Pour trouver le fil conducteur il faut savoir que les ressources fossiles de la Grèce sont connues pratiquement depuis la deuxième guerre mondiale , les scientifiques de Hitler avaient très précisément cartographié les ressources minières et les endroits d’où ils pouvaient exploiter la manne pétrolière . Sur une ile de la Grèce le pétrole jaillissait du sol et presque prêt à l’usage . Depuis tous les gouvernements (à l’exception de la Junte encore qui elle avait commencé l’exploitation) successifs ont “négligé” de faire profiter le peuple de cette richesse . La raison en est bien simple , les différents hommes de paille aux ordres des grandes puissances n’ont jamais permis que cela arrive . Il est à présent secret de polichinelle que les USA avaient un accord secret (il est connu de grand public depuis l’année dernière) avec la Grèce qui leur donnaient le droit exclusif de l’exploitation des ressources pétrolières de la mer Égée . Cet accord prend fin à la fin de cette année , on comprend pourquoi il était “nécessaire” d’endetter la Grèce très rapidement . Ce qui a été fait par le gouvernement Papandreou et sa clique en deux ans n’a jamais été fait tout au long de l’histoire récente de ce pays . Il est certain que l’histoire ne lui pardonnera pas (ni le peuple grec) même si il est en service commandé pour ses vrais patrons et que la continuité politique ne l’intéresse pas . On le retrouvera probablement en poste dans un service international en récompense des services rendus à la “cause” après son mandat (si il parvient à fuir) .

A suivre….

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s